[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone



154 sources différentes

28/09/2016 - Actualités Belgique : 5 sources

1 - La Libre, Belgique
2 - Le Soir, Belgique
3 - RTBF, Belgique
4 - RTL, Belgique
5 - Le Vif, Belgique


Actualités Belgique (1) : La Libre, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Koen Geens reste "vigilant" sur la Grande Mosquée de Bruxelles (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le ministre de la Justice (CD&V) se méfie des liens qui existent entre la Grande Mosquée du Cinquantenaire à Bruxelles, les autorités saoudiennes et la Ligue islamique mondiale.
Une journaliste allemande dit avoir été agressée par la police à Tihange (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
"J'ai été agressée par l'un des deux policiers qui m'a porté un coup dans le dos au point de me faire tomber", explique Karin Schneider Scholzen, journaliste de la télévision allemande WDR qui a déjà indiqué qu'elle porterait plainte.
Theo Francken partage un GIF jugé raciste : plainte est déposée (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le secrétaire d'État N-VA a supprimé sa publication de son compte Twitter quelques instants après l'avoir partagée.
Manifestation nationale: Les réseaux TEC de Charleroi, du Hainaut et de Liège seront ... (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Les 900 circuits de transport scolaire vers l'enseignement ordinaire et spécialisé seront par contre tous assurés.
La neutralité des parents de l?officiel remise en question (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
La Fédération qui représente les parents de l?enseignement officiel (Fapeo) affiche sa laïcité.
Voici pourquoi les directeurs de prison sont sous pression (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Pour le compte de l?Institut national de criminologie et de criminalistique (INCC), le sociologue Christophe Dubois vient de réaliser une édifiante étude sur l?évolution du métier de directeur de prison en Belgique. Le manque de formation d?un personnel de plus en plus féminin est, entre autres, dénoncé.
Militaires belges dans le collimateur de l'EI: "Ne pas céder à l'angoisse" (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le ministre de la Défense a rappelé que des mesures de sécurité avaient été prises visant à protéger les militaires et que ceux-ci avaient reçu des consignes relatives à l'utilisation des réseaux sociaux.
Alain Hubert, organisateur de voyages? (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
L?explorateur dément que la Fondation polaire soit derrière une escapade touristique.
Un témoin, ami de Véronique Pirotton, décrit sa relation "amicalo-amoureuse" avec ... (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le réceptionniste de l'hôtel Mondo et un ami, présent également le soir du 31 octobre 2013, ont expliqué mercredi devant la cour avoir remarqué une "petite blessure" qui saignait au poignet de Bernard Wesphael, lorsque celui-ci est venu les prévenir que sa femme s'était suicidée et qu'ils sont montés avec lui. Suivez le procès en direct!
Attentats de Bruxelles: Fayçal Cheffou compte porter plainte pour mauvais traitements lors de ... (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Fayçal Cheffou, suspecté à tort d'être "l'homme au chapeau" recherché après l'attentat du 22 mars à l'aéroport de Bruxelles, a l'intention de porter plainte contre la police fédérale et la prison de Forest. La Ligue des droits de l'homme a également réagi.
La Région flamande enquête sur l'administration communale de Hasselt (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
La démission de l'ancienne bourgmestre Hilde Claes (sp.a) est à l'origine de cette enquête.
Wesphael, un menteur pathologique? Le psychiatre judiciaire s'est fait dézinguer (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le psychiatre judiciaire voyait en Bernard Wesphael un menteur pathologique. Il s?est fait dézinguer mardi.
Météo: encore deux belles journées ensoleillées en perspective (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Le soleil sera encore présent mercredi après-midi, avant l'arrivée de nuages bas au nord du pays. Les températures maximales oscilleront entre 17 et 23 degrés, selon les prévisions de l'Institut royal météorologique (IRM).
Trop peu de femmes à la SNCB et la STIB (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
Sur les chemins de fer, 157 femmes conduisent des trains contre 4.020 hommes.
Menace terroriste: l'Etat islamique a établi une liste de militaires belges à exécuter (publié le 28 Sep 2016) La Libre, Belgique
La menace est prise très au sérieux par nos autorités judiciaires.

Actualités Belgique (2) : Le Soir, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Daesh: une dizaine de personnes en Syrie veulent revenir en Belgique (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
«Elles risquent des peines sévères» de la part du groupe Etat islamique, selon le directeur de l?Ocam.
Lampiris recalé par Greenpeace dans son nouveau classement d?électricité verte (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Elle obtient une cote de 8 sur 20, contre 14 sur 20 dans le précédent classement datant de 2014.
Opération antiterroriste européenne: 5 arrestations en Belgique, Espagne et Allemagne (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
La cellule démantelée représentait «une menace grave, concrète et continue pour la sécurité de l?Europe», a insisté la police espagnole.
Wesphael: «Véronique Pirotton a hurlé comme un loup» (direct) (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Les voisins de la chambre du dessous ont également comparé ses cris à ceux d?un loup.
Une blessure au poignet de Bernard Wesphael qui intrigue (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
L?ex-député affirme s?être blessé vers 21h mais deux heures plus tard il saignait encore.
Une plainte après le film polémique partagé par Theo Francken (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Un des protagonistes du film n?a pas apprécié l?utilisation politique de la vidéo.
Le Belge Michel Desaedeleer, soupçonné de crime contre l?humanité, est décédé (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Les causes de sa mort restent pour l?instant inconnues.
Militaires belges visés par Daesh: des photos diffusées sur Telegram (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Rachid Kassim a diffusé des photos de militaires auprès de ses 300 contacts sur le réseau social Telegram.
Procès Wesphael: «Véronique Pirotton n?était pas suicidaire», selon des proches (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Oswald Decock doit être entendu ce mercredi. Tout comme une vingtaine de «témoins de moralité».
Attentats de Bruxelles: Fayçal Cheffou veut porter plainte pour mauvais traitements (publié le 28 Sep 2016) Le Soir, Belgique Belgique
Suspecté à tort d?être «l?homme au chapeau» des attentats de Bruxelles, il aurait subis des mauvais traitements durant ses quatre jours de détention.

Actualités Belgique (3) : RTBF, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Manifestation nationale ce jeudi: le front commun syndical dans la rue jeudi pour les 2 ans du gouvernement Michel (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont attendus jeudi dans les rues de Bruxelles, à l'appel du front commun syndical, qui entend une nouvelle fois protester contre les mesures prises et envisagées par le gouvernement de Charles Michel. Il...
Belges en Syrie: 632 personnes dans la banque de données de l'Ocam (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Paul Van Tigchelt, le patron de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) est auditionné ce mercredi dans le cadre des travaux de la commission parlementaire sur les attentats du 22 mars. Il a livré aux membres de la commission les...
Redevance nucléaire: tous les documents seront-ils bientôt accessibles aux députés? (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
La conférence des présidents de la Chambre a chargé les services juridiques de l'assemblée de trouver une solution pour permettre l'exercice du contrôle parlementaire dans le dossier de la redevance nucléaire de Tihange 1, a-t-on appris à l'issue de la...
Panama Papers: la commission spéciale de la Chambre veut inclure les "Bahamas Leaks" (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
La commission spéciale de la Chambre consacrée à la fraude fiscale internationale - et aux "Panama Papers" en particulier - a décidé, mercredi, d'élargir ses travaux aux "Bahamas Leaks" concernant des sociétés offshore immatriculées dans cet archipel...
Paul Magnette: "Un déficit, quand c'est un investissement dans l'avenir, c'est positif" (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Le Premier ministre Charles Michel l'avait annoncé en primeur à la RTBF le 1er septembre : un grand pacte d'investissements stratégiques s?étalant jusqu'à 2030 sera conclu entre les différents niveaux de pouvoir. Plusieurs secteurs avaient même...
Les francophones croient-ils en la lettre de Bart De Wever? (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Bart De Wever, le président de la N-VA, a été la cible de certains politiques hier, lors des discours de la fête de la Communauté française: "Comment croire en l?honnêteté de certains membres de la majorité fédérale, qui plaident pour que la...
Revivez la 6ème journée du procès Wesphael: les enquêteurs et le psychiatre à nouveau secoués (publié le 27 Sep 2016) RTBF, Belgique SOCIETE
Suivez en direct le procès Wesphael Deuxième jour de la deuxième semaine du procès de Bernard Wesphael devant la cour d'assises de Mons. Au programme ce mardi, l'audition des experts psychiatres et la ligne du temps des faits réalisée par la juge...
Elke Sleurs entend empêcher une mission touristique à la station polaire (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
La secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs examine comment empêcher un voyage touristique prévu dans la station polaire Princesse Elisabeth dans l'Antarctique. "Les organisateurs ne peuvent tout de même pas organiser un voyage sur une...
L'Europe espère la relocalisation de 30 000 migrants depuis la Grèce d'ici fin 2017 (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Les quelque 30 000 candidats à la relocalisation qui se trouvent encore en Grèce devraient pouvoir être répartis dans l'UE d'ici la fin de l'année prochaine, estime mercredi la Commission européenne dans un rapport sur l'agenda européen en matière de...
Menaces sur les militaires: situation sous contrôle, selon le "patron" de l'armée (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Des militaires belges, dont les photos ont été publiées sur les réseaux sociaux, sont ciblés en Belgique par l?organisation terroriste État islamique. Une enquête est ouverte au parquet fédéral. Pour le général Marc Compernol, "il faut situer...
Trou budgétaire et pacte d'investissements au menu du comité de concertation (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Concertation ? Ou confrontation ? Le comité qui réunit une fois par mois le Premier ministre, les vice-premiers ministres et les Ministres-présidents des entités fédérées, avait des airs de loyauté fédérale ce mercredi matin. Au menu, le "pacte...
Des économies dans la Sûreté de l'Etat ? Le CD&V remet Geert Bourgeois à sa place (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Le ministre de la Justice Koen Geens, qui exerce la tutelle sur la Sûreté de l'Etat, ainsi que le vice-premier ministre CD&V Kris Peeters ont vertement réagi aux propos du ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) qui a appelé à réaliser...
Egalité des sexes sur les listes électorales: le parlement bruxellois rééquilibre la donne (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique REGIONS
Une nouvelle ordonnance vient d'être votée en commission... Elle doit garantir encore plus d'égalité homme-femme, en jouant surtout sur les places stratégiques, c'est à dire qui rapportent le plus de voix sur les listes. Deux textes de loi antérieurs...
Omar, le Sénégalais du GIF polémique: "Je vais porter plainte contre Theo Francken" (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
La dernière polémique Francken n'est pas prête de s'éteindre. Omar Ba, un Sénégalais de 34 ans résidant en France, envisage très sérieusement de porter plainte contre le secrétaire d'Etat fédéral à l'Asile et à la Migration. Il n'a pas du tout...
Christophe Lacroix: "Un plan national d'investissement pour créer de l'emploi" (publié le 28 Sep 2016) RTBF, Belgique BELGIQUE
Fédéral, Régions et Communautés se réunissent ce mercredi afin de discuter d?un plan d?investissement national. Un plan de plusieurs milliards d'euros pour financer des chantiers d'envergure dans des secteurs comme la mobilité, l'énergie ou la...

Actualités Belgique (4) : RTL, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Rachat de Lampiris par Total: c?est la dégringolade dans le classement des fournisseurs verts? alors que 4 petites sociétés belges obtiennent 20/20 (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Trois sociétés coopératives obtiennent la cote maximale et décrochent trois "soleils" dans ce nouveau classement. Cociter est active en Wallonie tandis qu'Ecopower et Wase Wind sont présentes en Flandre. Les trois sociétés produisent une électricité entièrement verte qui appartient à des citoyens, souligne Greenpeace. Une quatrième société, Energie 2030, obtient également le score maximal mais ne décroche que deux "soleils". > LE CLASSEMENT DE GREENPEACE La méthodologie a été revue afin de mieux répondre notamment à l'accord de Paris visant à limiter le réchauffement climatique. Ce sont au total 21 fournisseurs qui ont été évalués. Le classement évalue désormais aussi le groupe auquel appartient un fournisseur d'électricité et non pas uniquement la filiale belge, pénalisant ainsi Electrabel (Engie), Luminus (EDF), Nuon (Eni) et Lampiris (Total) pour la politique générale de leurs groupes respectifs. Les quatre sociétés n'ont reçu aucun "soleil" de Greenpeace qui déconseille ainsi aux Belges d'avoir recours à leur électricité. Malgré leurs scores plus faibles, deux autres sociétés parviennent à décrocher un "soleil". Quel problème avec les grands fournisseurs? Certains mentent en proposant des énergies vertes qui ne le sont pas "Six fournisseurs n'obtiennent aucun soleil. Notamment Total Lampiris et EDF Luminus qui, même s'elles font des efforts intéressants en Belgique, dépendent de maison-mères dont les activités dans le nucléaire ou le gaz de schiste leur ont valu un carton rouge. Et RWE Essent développe toujours de nouvelles centrales à charbon. On note toutefois qu'une de ses filiales fait désormais la part belle au renouvelable", explique Jan Vande Putte, expert en énergie de Greenpeace. La note des fournisseurs d'électricité est ventilée entre les investissements de la société (comptant pour 50% du score global), la capacité de production et/ou les achats d'électricité (35%) et le mix énergétique livré (15%). Ni le prix de l'électricité, ni la qualité des services ne sont repris dans ce classement. Sur son site Internet, Greenpeace reprend toutefois un lien vers un comparateur de prix. L'ONG a accordé dans son nouveau classement davantage de poids aux investissements dans le capacité de production car "ils déterminent la direction que prend le fournisseur". Greenpeace rappelle que bon nombre de fournisseurs proposent aujourd'hui des contrats pour de l'électricité '100% verte' en servant de garanties d'origine pour fournir en réalité de "l'énergie polluante, nucléaire ou fossile".
La dette de la SNCB continue d'augmenter, admet son CFO (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
(Belga) La dette de la SNCB continue d'augmenter, a admis mercredi devant la commission Infrastructure de la Chambre le Chief Financial Officer (CFO) de la SNCB, Olivier Henin. Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, est par contre parvenu à stabiliser sa dette, a assuré Christine Vanderveeren, sa CFO. Les deux CFO étaient auditionnés par les députés de la commission Infrastructure afin de faire le point sur l'endettement du groupe SNCB. En mai dernier, le journal L'Echo avait indiqué que les chemins de fer belges cumulaient au total une dette de plus de 6 milliards d'euros. Ce chiffre est basé sur une confusion entre des chiffres comptables et des chiffres financiers, ont défendu les deux responsables, sans toutefois fournir de chiffres tout à fait comparables entre eux permettant une addition. Au 31 décembre 2015, la dette financière nette de la SNCB s'élevait à 2,950 milliards d'euros, contre 2,874 milliards un an plus tôt et 2,649 au 1er janvier 2014 (lors de la restructuration du groupe SNCB), d'après les chiffres communiqués par la SNCB. La SNCB n'est pas encore en voie de stabiliser sa dette, a reconnu son CFO. De plus, ces chiffres ne comprennent pas les dettes latentes, les subsides reçus mais pas encore dépensés ou encore les besoins en fond de roulement. En réalité, la dette "économique" de la SNCB s'élevait à 3,189 milliards d'euros au 31 décembre 2015, selon M. Henin. (Belga)
Coup de tonnerre au procès Wesphael: l'ex-compagne d?Oswald D. l?accuse d?avoir caché des preuves et piraté son ordinateur (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Régine D. vivait avec Oswald D. en 2013, "nous avons vécu ensemble de 2011 à 2015", et ils avaient fait connaissance sur un site de rencontre. "Un mois après notre rencontre, Oswald m'a demandé si j'avais trahi mes anciens compagnons. Il m'a dit qu'il vivait mal une trahison, c'est ainsi que j'ai entendu parler de Véronique Pirotton." En mars 2012, Régine et Oswald ont eu une dispute. "Je lui ai demandé s'il l'aimait encore et il m'a répondu 'Non je la hais', d'une manière très dure". Le couple s'est séparé puis rabiboché "mais le fantôme de Véronique était toujours là". Elle ne savait pas qu’Oswald et Véronique étaient amants Elle ignorait que Bernard Wesphael était l'époux de Véronique Pirotton au moment du drame. "Quand Oswald est revenu avec les yeux larmoyants, j'ai appris que Véronique était l'épouse de M. Wesphael." Elle ne comprenait pas pourquoi il pleurait comme ça et il a répondu: "Tu n'as jamais aimé personne". Très énervée, Régine pensait qu'Oswald D. et Véronique Pirotton n'avaient que des contacts épistolaires mais il avait d'autres relations avec la victime. Elle a questionné son compagnon, qui lui a avoué être l'amant de Véronique Pirotton. Régine D. a alors rompu et a appris plus de détails via la presse. Oswald D. a caché un disque dur à la police Le domicile de Régine D. a fait l'objet d'une perquisition en avril 2014 à la suite de sa déclaration du mois de janvier 2014 à la police. "Oswald m'a signalé qu'il avait été entendu à nouveau par la police. Il m'a annoncé qu'il avait eu le temps de cacher un disque dur sous l'oreiller de sa fille. En janvier, j'avais découvert un ordinateur lui appartenant dans le salon mais il m'a répondu qu'il n'avait rien à cacher." Elle déclare qu'Oswald D. lui a dit qu'il avait récupéré une série de lettres envoyées à Véronique via sa soeur Nadine, avant l'arrivée de la police. Harcelée "comme d'habitude", elle découvre un mail envoyé par Oswald D. avec son adresse mail personnelle Elle dit avoir été harcelée par Oswald D., "comme d'habitude", et la relation a repris. "La perquisition fut assez traumatisante. Ce que je n'ai jamais dit, c'est qu'Oswald avait installé un programme espion dans mon ordinateur. J'ai découvert un mail qu'il s'était envoyé sous mon nom. Dans ce mail, il déclare en mon nom que je suis désolée de l'avoir trahi et de l'avoir dénoncé à la police. Il essayait de se disculper et de dire que j'avais menti." Le témoin raconte qu'Oswald D. avait toujours dénigré la famille de Bernard Wesphael, y compris la nièce de l'accusé qui est la meilleure amie de la fille de Régine D. Elle porte finalement plainte en 2015, son nouveau compagnon est contacté par un faux profil Facebook En 2015, elle a porté plainte contre son ancien compagnon pour harcèlement car il lui envoyait des colis étranges et des lettres, malgré le fait qu'elle avait fait la connaissance d'un autre homme, "ce dont il était au courant". Régine soupçonne Oswald D. d'avoir essayé de contacter son nouveau compagnon en janvier dernier. "Un profil féminin sur Facebook a contacté mon compagnon. Ils ont discuté sur internet durant un mois et cette personne a essayé de mettre en doute la relation entre mon compagnon et moi. Mon compagnon a terminé la conversation en écrivant: 'Réfléchissez monsieur'. Et le profil a disparu." Régine confirme qu'Oswald D. se trouvait chez elle le 30 octobre, durant toute la journée. Véronique Pirotton est décédée le lendemain.
Attentat à Nice - Le parquet antiterroriste de Paris saisi de 4 à 5 dossiers venant de Nice depuis le 14/07 (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
(Belga) Le tribunal de Nice a transmis au parquet antiterroriste de Paris quatre ou cinq dossiers concernant des personnes suspectées d'avoir des projets de commettre des attentats, depuis l'attaque du 14 juillet qui a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais, a indiqué le parquet français. Ces dossiers, parmi lesquels celui d'un jeune converti à l'islam âgé de 19 ans, Sébastien J., issu d'une famille niçoise sans histoire et condamné à trois ans d'emprisonnement à Nice, sont une minorité parmi les 70 à 80 dossiers de radicalisation traités à Nice sur cette période. "Une trentaine de condamnations ont été prononcées, parmi lesquelles une part non négligeable de mineurs", a exposé à l'AFP le procureur Jean-Michel Prêtre. "Pour les majeurs, ce sont en général des peines d'emprisonnement qui s'échelonnent de quatre à six mois jusqu'à trois ans, et pour certains, avec mandat de dépôt (prison ferme, ndlr)", a-t-il ajouté. "Une petite partie des dossiers, quatre à cinq, ont été adressés au parquet antiterroriste de Paris car à l'occasion des enquêtes, ils se sont trouvées des personnes dont le comportement ou les paroles étaient particulièrement inquiétants quant à leurs intentions éventuellement terroristes", a-t-il précisé. Le cas du jeune Sébastien J., surveillé depuis 2015, est emblématique. "Tout le monde a vu à l'audience qu'il y avait dans son esprit des choses allant au-delà de la simple revendication de la légitimité d'une pensée religieuse radicale" et qu'il était "intéressé par les actes terrorisme eux-mêmes", a souligné M. Prêtre. Les autres dossiers transmis au parquet antiterroriste parisien concernaient des gens qui "laissaient comprendre qu'ils étaient dans le projet de commettre des attentats et allaient au-delà d'une simple vantardise" et "d'autres qui avaient déjà des projets plus précis et des lieux plus identifiés". A l'image des autres parquets de l'Hexagone, Nice a un magistrat entièrement dédié aux enquêtes sur des faits liés aux appels au jihad lancés par des organisations comme le groupe Etat islamique que la France combat en Irak et en Syrie. Cela va "parfois jusqu'à la violence ou des annonces de violence, des apologies, des consultations habituelles de sites, des menaces avec des allusions à l'appartenance religieuse. La plupart de ces dossiers sont traités à Nice", a-t-il dit. (Belga)
Procès Wesphael: la famille de la chambre du dessous décrit les pleurs et les cris de Véronique Pirotton (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Le couple était en séjour à Ostende les 30 et 31 octobre 2013, avec ses deux enfants âgés de 5 et 7 ans à l'époque. La famille logeait dans la chambre située en-dessous de celle occupée par Bernard Wesphael et Véronique Pirotton. Le 30 octobre au soir, la famille est rentrée vers 20h. "Quand les enfants sont partis dormir, entre 21 et 22h, on a entendu du bruit, cela semblait être un couple qui avait des relations sexuelles très bruyantes. Cela a duré toute la nuit", raconte le père de famille. Selon Me Mayence, Bernard Wesphael et Véronique Pirotton ne sont rentrés dans leur chambre qu'à 23h41 ce soir-là. L'avocat de la défense souhaite que le président demande de vérifier le plan de l'hôtel car le couple est certain que le bruit venait de la chambre du dessus. Reste à savoir s'il s'agissait bien de la 602. Le lendemain, la famille est sortie en ville. Elle est rentrée dans sa chambre entre 21 et 22h. "Les bruits ont recommencé de manière plus bruyante et cela nous semblait plus violent que la veille. On entendait la femme pleurer, puis gémir, et puis se remettre à pleureur. Notre aîné, qui regardait la télé, a comparé cela à un loup qui hurle. Cela a duré un certain temps avec des choses qui tombaient sur le sol." Contrairement à la veille, la famille a entendu la voix d'un homme. "Cette voix disait quelque chose de manière répétitive", poursuit le témoin, certain que cela venait de la chambre du dessus. Une photo a été tirée dans la chambre 502 par la mère de famille, avec un téléphone portable. Cette photo a été prise à 21h56, "l'heure est certaine", affirme le père de famille. "Enfin une heure correcte", souffle le président de la cour. A cette heure-là, les bruits venaient de débuter selon le témoin. Me Mayence leur a demandé si l'heure était bien l'heure d'hiver, car le changement d'heure a eu lieu le 27 octobre. "Mon iPhone se synchronise sans manipulation", répond le témoin. Quant à son épouse, elle confirme les déclarations de son époux. "J'étais très irritée par les bruits car les enfants pouvaient l'entendre. A un moment donné, on a augmenté le son de la télévision pour que les enfants n'entendent plus le bruit. J'étais fâchée car ce bruit ne semblait pas normal", dit-elle. "J'ai entendu cette femme qui pleurait comme un enfant, par à-coup. J'ai entendu quelqu'un qui avait un pas rapide. Après, on a entendu beaucoup de pas, des gens qui parlaient mais on ne comprenait pas", poursuit celle qui s'est sentie mal quand la police est venue les interroger le 1er novembre au matin. "La police m'a dit qu'on avait trouvé un corps, j'étais choquée." Wesphael confirme qu’elle criait comme un loup… "comme d’habitude" Interrogé par le président de la cour, Bernard Wesphael répond qu'il a crié au moins trois fois "arrête Véronique" quand elle venait vers lui "d'une façon agressive". Selon lui, Véronique Pirotton serait tombée trois fois lourdement sur le sol, dont une fois face avant. "Elle me disait 'j'ai le nez cassé', je lui ai dit que non, à distance. Elle était en pleurs, elle criait très fort mais c'était la même chose quand nous étions à la maison. Je restais à distance pour me protéger, en attendant le retour du calme." L'accusé dit que sa femme était toujours habillée à ce moment-là, "je n'ai pas prêté attention quand elle s'est déshabillée, peut-être dans la salle de bains". L'accusé confirme que son épouse criait comme un loup "comme elle le faisait à la maison". Il a aussi mimé le contact physique qu'il avait eu avec son épouse quand il a voulu la coucher sur le lit. Interrogé sur la présence de fibres de son oreiller retrouvés sur le visage de la victime, l'accusé rappelle que lui et son épouse ont fait l'amour deux fois le matin, mais il refuse de détailler les positions sexuelles adoptées, "et puis nous sommes restés dans un positionnement amoureux durant l'après-midi, elle a donc été en contact avec mon oreiller". Selon un expert, ces fibres auraient dû disparaître quand Véronique est sortie en ville. Enfin, la témoin raconte que l'homme qui accompagnait Véronique Pirotton dans la salle du déjeuner avait une chaîne en or et une chevalière à un doigt. Bernard Wesphael prétend qu'il ne portait pas de bijoux.
Le terroriste belge Mohamed Sadik Cherabi voit sa peine de prison s?allonger de 3 ans: braquage à son retour de Syrie (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Une semaine après les attentats de Paris, en novembre dernier, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait condamné Mohamed Sadik Cherabi à une peine de prison de 7 ans. L'homme avait encouragé ou aidé au moins 16 personnes à se rendre en Syrie afin d'y prêter allégeance au groupe terroriste Etat islamique ou au Front al-Nosra (aujourd'hui Fatah al-Cham), alors affilié à Al-Qaïda. Mohamed Sadik Cherabi s'était rendu deux fois en Syrie. Après son second retour, en février 2014, il a habité avec Sofiane Amghar (26 ans) et Khalid Ben Larbi (23 ans), membres de la cellule terroriste de Verviers et abattus par la police. Mohamed Sadik Cherabi entretenait également des contacts réguliers avec d'autres membres de cette même cellule, mais n'a finalement pas été poursuivi dans ce dossier. Le 31 mai 2014, Mohamed Sadik Cherabi et un comparse ont perpétré une attaque à main armée dans une habitation à Opwijk. Le tribunal vient de le condamner à une peine de trois ans de prison supplémentaire pour ces faits.  
Manifestation nationale demain: voici les endroits de Wallonie où il ne faut pas espérer voir passer un bus TEC (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Dans les TEC de Charleroi et Liège-Verviers, le réseau "risque d'être fortement perturbé" et la société invite les voyageurs à prendre leurs dispositions pour tout déplacement prévu jeudi. Dans le Hainaut, seuls 30% des services devraient être assurés à Mons et 40% à Eugies et dans le Centre. Moins de problèmes attendus ailleurs En Hainaut occidental toutefois, 70% des bus devraient circuler. Dans le Brabant wallon, 85% des voyages devraient être assurés. Dans la province de Namur, 87% des bus devraient assurer leur service et 84% des voyages devraient être effectués dans la province de Luxembourg. Les 900 circuits de transport scolaire vers l'enseignement ordinaire et spécialisé seront par contre tous assurés. Tenez-vous au courant via Infotec et NextRide La liste des différents voyages supprimés est disponible sur le site web infotec.be  et elle sera actualisée régulièrement en fonction de l'évolution de la situation, précise la société. Le TEC collabore également avec NextRide pour que ces informations soient diffusées via "Le Centre des perturbations" de l'application et sur les réseaux sociaux.  
Procès Bernard Wesphael - Beaucoup de monde pour accueillir Oswald D., attendu comme témoin (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
(Belga) De nombreuses personnes sont présentes à l'entrée de la cour d'assises de Mons, obligeant la police a interdire l'accès à certains, alors que l'audition d'Oswald D., l'ex-amant de Véronique Pirotton, est attendue mercredi après-midi. Les deux salles d'audience sont combles et les médias attendent l'arrivée du témoin, accompagné d'un avocat. Pour l'instant, le témoin ne s'est pas encore manifesté dans la salle d'audience. Il serait passé par un autre chemin que la salle des pas perdus. La reprise de l'audience, prévue à 14h30, est retardée en raison de l'agitation qui règne devant les portes de la salle d'audience. De nombreux policiers sont sur place pour fluidifier l'entrée du public et de la presse. Oswald D. est un témoin clé dans l'affaire qui s'est déroulée dans la chambre 602 de l'hôtel Mondo à Ostende. En contact régulier avec la victime, l'homme a manifesté une haine farouche à l'égard de l'accusé. L'audience a repris à 14h40. D'autres témoins seront auditionnés avant Oswald D. (Belga)
Les syndicats "fêtent" les deux ans du gouvernement Michel avec une grande manifestation (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
(Belga) Des dizaines de milliers de manifestants sont attendus, jeudi, dans les rues de Bruxelles, à l'invitation des trois grands syndicats du pays. Cette manifestation est organisée à l'occasion des deux ans du gouvernement Michel. "Ce n'est pas un joyeux anniversaire", tel est le message des syndicats. Il s'agira de la quatrième manifestation nationale depuis l'arrivée du gouvernement Michel. Les deux premières manifestations avaient drainé 100.000 manifestants à Bruxelles alors que la dernière en date, en mai dernier, avait attiré 60.000 personnes dans les rues de Bruxelles. La police table sur une présence de 50.000 manifestants jeudi à Bruxelles, selon un porte-parole. La cible des manifestants est le gouvernement Michel "asocial", qui dirige le pays depuis deux ans, avec des mesures d'austérité comme le saut d'index ou la fin des 38 heures hebdomadaires. Cette manifestation sera aussi un avertissement des syndicats au gouvernement de ne pas toucher au travailleurs et allocataires sociaux dans le cadre du nouvel effort budgétaire annoncé. La manifestation s'étendra de la gare du Nord vers la gare du Midi. Les discours sont prévus au début de la manifestation vers 11h15. Le départ du cortège est prévu vers 11h30. (Belga)
C'est fait: Lufthansa va racheter totalement Brussels Airlines (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
La compagnie allemande Lufthansa a décidé jeudi, lors de son conseil de surveillance, de reprendre, via l'option d'achat dont elle disposait, les 55% restants de SN Airholding, le holding qui chapeaute la compagnie aérienne Brussels Airlines. Cette décision ouvre la voie à la reprise totale de Brussels Airlines. Lufthansa espère obtenir un accord avec les actionnaires belges qui ont lancé la compagnie après la faillite de la Sabena en 2001 sur les modalités de reprise afin qu'elle puisse reprendre les 55% restants de la compagnie (16,44% pour Vexair, ancienne Virgin Express, et 39% pour les actionnaires historiques belges) début 2017. Lufthansa n'a cependant pas besoin d'obtenir cet aval. En effet, la compagnie allemande avait ouvert un prêt à Brussels Airlines en juin 2009 et payé 65 millions d'euros pour en posséder 45% des parts. Lufthansa pouvait exercer son option d'achat sur les actions restantes depuis 2011, mais attendait que Brussels Airlines soit bénéficiaire. Ce fut le cas en 2015, puisque la compagnie belge avait alors enregistré 41,3 millions d'euros de bénéfice net et était dans le vert pour la première fois depuis 2010. La décision de rachat a été reportée plusieurs fois en 2016 en raison des attentats du 22 mars à l'aéroport de Bruxelles et de leur impact négatif sur les résultats de la compagnie belge. Brussels Airlines voulait rembourser ce prêt plus tôt que prévu mais cela lui a été refusé. Les Allemands peuvent donc  acquérir la compagnie belge pour seulement 2,6 millions d'euros. Selon Brussels Airlines, la compagnie devrait conserver son nom "Les nouvelles discussions entre Lufthansa et Brussels Airlines avec les actionnaires et toutes les parties concernées auront lieu au mois d'octobre", a indiqué Brussels Airlines dans un communiqué. Ces négociations "auront pour but de confirmer dans le futur les spécificités de Brussels Airlines ainsi que la croissance de ses activités assurant le maintien d'emplois en Belgique". Par spécificités, la compagnie entend son business modèle comprenant par exemple son réseau africain et intercontinental qui "contribuent au développement du hub de Bruxelles". "Les modalités de gouvernance de Brussels Airlines en 2017 seront aussi évoquées", ajoute Brussels Airlines, qui assure que la marque de la compagnie restera Brussels Airlines. Vers le modèle Swiss et Austrian Airlines? Côté belge, l'idée déjà évoquée d'intégrer Brussels Airlines dans la filiale de Lufthansa à bas coûts Eurowings pose question. "L'accord d'intégration est un catalogue de bonnes intentions mais il n'y a pas de promesses concrètes. Nous voulons plus de garanties", expliquait encore hier une source proche du dossier. Il s'agit notamment de garantir les activités et les emplois en Belgique. Les actionnaires se sentent plus proches d'un modèle dans lequel Brussels Airlines fonctionnerait de manière indépendante comme les filiales Swiss et Austrian Airlines. "Le modèle Brussels Airlines est un modèle hybride, à cheval entre le low cost et le service. Est-ce que Lufthansa va vouloir transformer totalement le modèle en low cost, certains le craignent parce que Lufthansa a déposé la marque Brussels Wings, et qu'on sait que la marque German Wings est la filiale low cost de Lufthansa", expliquait Bruno Wattenbergh, expert en économie, il y a peu sur RTLINFO. C'était inéluctable "Au niveau par exemple de la réduction des coûts, du renouvellement des flottes et des coûts de maintenance. Tout ça, ça peut être bénéfique", estimait dernièrement Olivier Lalmand, consultant technique en aéronautique, sur RTLINFO. "On n'a plus le choix. On va avoir des modèles comme ça: soit des gros groupes soit des low cost, et entre les deux il n'y a plus beaucoup de place. C'est sûr que Brussels Airlines n'avait pas vraiment d'alternative. Effectivement, c'est une identité belge qui s'en va", ajoutait-il.  Vers des pertes d'emploi et un trou pour Brussels Airoport Brussels Airlines est un petit poucet face à l'ogre allemand. 44 avions contre 266 pour Lufthansa. 3.600 employés pour la firme belge contre 115.000 pour les Allemands. Concernant le chiffre d'affaires, il est de 1,27 milliard pour Brussels Airlines et de 32 milliards pour Lufthansa. Dernier chiffre: 7 millions de passagers contre 79 millions. "Quand une grande entreprise rachète une plus petite de ce type-là, on sait qu'il y aura probablement des services qui seront redondants. On ne sait pas encore lesquels, mais on se doute qu'il y aura des pertes d'emploi", estimait encore Bruno Wattenbergh. L'aéroport de Bruxelles compte bien étudier en détail la proposition allemande. La base opérationnelle de Lufthansa se trouve à Francfort. Un transfert d'activité pourrait signer le déclin des ambitions bruxelloises dans le secteur aérien.    
Omar Ba, le Sénégalais du GIF "raciste" de Theo Francken, veut porter plainte: "C?est inadmissible, je ne peux pas être associé à ça" (vidéo) (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Le secrétaire d'État N-VA avait partagé mardi sur son compte Twitter une animation graphique détournée d'une célèbre pub de soda le présentant comme un membre de forces spéciales sautant d'un hélicoptère pour s'emparer d'Omar Ba en lui plantant une ventouse sur sa tête. L'inscription "Tolérance Zéro" apparaissait alors à l'écran. Omar Ba envisage de porter plainte contre Theo Francken, mais peut-être aussi contre le créateur du GIF pour avoir utilisé sa photo. "J’envisage sérieusement de porter l’affaire en justice. Si Monsieur Francken n’avait pas eu la mauvaise idée de récupérer mon image, je pense que les dégâts ne seraient pas aussi énormes. Ces images vont rester sur internet sans doute durant des années. Je ne peux pas l’accepter. C’est inadmissible, je ne peux pas être associé à ça. Une idéologie qui est totalement contre les immigrés et qui est totalement xénophobe. C’est ça qui m’est complètement insupportable aujourd’hui. Je ne veux pas m’immiscer dans les affaires de la Belgique mais je n’ai pas compris ce que faisait encore Monsieur Francken en tant que membre du gouvernement", a-t-il expliqué à RTLinfo. "Mon image utilisée dans un cadre que je réprouve totalement" Il a précisé à RTLinfo que la photo utilisée avait été prise il y a 7 ou 8 ans et se trouvait sur internet. C’est un ami qui lui a envoyé le lien depuis le Sénégal. "Au début, j’ai cru que c’était une plaisanterie, c’est après avoir cliqué sur le lien que j’ai vu tout un texte qui expliquait la polémique en Belgique. Je me suis vu dans une situation particulièrement dégradante, dans une action contre un étranger. Je suis associé à quelque chose que je combats depuis plusieurs années. Monsieur Franken a récupéré mon image pour l’utiliser dans une idéologie contre laquelle je me bats depuis de nombreuses années. Ce n’est pas l’idée que je me fais de la politique d’immigration. Dans un premier temps, ce qui m’a d’abord terriblement choqué c’est de me voir moi-même dans une vidéo, sans avoir donné l’autorisation à qui que ce soit. Mais en plus mon image est utilisée dans un cadre que je réprouve totalement." Le Sénégalais habite en France depuis 15 ans et milite pour plusieurs causes comme la défense des sans-abris ou l'éducation. Auteur de nombreuses publications et de livres, son ouvrage autobiographique "Soif d'Europe, témoignage d'un clandestin" avait notamment fait l'objet d'une polémique, car ses détracteurs l'accusaient de ne pas raconter sa véritable histoire. Theo Francken ne voit pas le mal Theo Francken a supprimé sa publication de son compte Twitter quelques instants après l'avoir partagée. "Depuis déjà deux ans, la critique de l'opposition sur ma politique est particulièrement faible. On choisit alors de s'en prendre à la personne", a-t-il estimé dans un communiqué.
Cinq membres d'une filière djihadiste devant la justice à Charleroi: ils se sont tournés "vers des thèses ouvertement pro Etat islamique" (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
Les mesures d’accès au palais de justice de Charleroi, sous haute sécurité, étaient particulières ce mercredi matin. Cinq prévenus ont comparu devant la 6e chambre correctionnelle, située au premier étage du bâtiment. Antonio b. et Marwan M. sont deux habitants de Charleroi attirés par la mouvance djihadiste. Le premier est suspecté d’avoir incité des gens à partir en Syrie, le second s’est fait refouler à la frontière par les douaniers turcs. Ces faits sont répréhensibles selon le tribunal."Donner des conseils, fournir des moyens et de l’argent, renforcer quelqu’un dans un état d’esprit, cela peut effectivement être considéré comme un acte de participation", indique Fabian Lauvaux, avocat d’Antonio B. Pas simplement des acteurs mais aussi des dirigeants Ces deux hommes ne sont pas simplement des acteurs mais aussi des dirigeants, d’après le ministère public. Tout comme Samir C., le plus âge de la bande qui admet avoir enregistré des vidéos de l’organisation terroriste Etat islamique. Sa sœur Chadya C. et son beau-frère Mohamed H. auraient diffusé des vidéos de propagande à leurs jeunes enfants. Pour la défense, ces gens sont d’abord pris de compassion pour les victimes de la guerre civile."Cela déclenche souvent des réflexions chez des personnes qui n’ont pas toujours un esprit critique suffisamment construit. Elles se tournent vers une adhésion, vers des thèses ouvertement pro Etat islamique", souligne Jérôme Arnould, avocat de Samir C. De la véritable propagande  Cette filière a-t-elle poussé Karim, un kamikaze carolo à se faire exploser à la frontière irako-jordanienne en avril 2015 ? En tout cas, les vidéos diffusées ne sont pas simplement un partage d’informations mais de la véritable propagande, estime le ministère public qui a dès lors requis des peines allant de 2 à 11 ans de prison. La parole sera donnée aux avocats de la défense mercredi prochain.
Intervention remarquée au procès Wesphael: "N'oubliez pas que M. Wesphael saignait" (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
La cour entendra les témoins de moralité de Véronique Pirotton ce mercredi après-midi, et notamment son ancien amant Oswald D., qui sera auditionné durant l'après-midi, après 14h. "Son audition risque de durer plus de dix minutes", a ironisé le président de la cour, Philippe Morandini. "Le jour du drame, on a dénombré 35 communications téléphoniques entre Véronique Pirotton et son amant Oswald. Pour la défense, cet homme exerçait une emprise psychologique extrême sur la victime, au point de la faire basculer dans la confusion la plus totale. Mais les parties civiles rappellent que l'amant n'était pas dans le placard, qu'il n'était pas sous le lit la nuit du drame", a déclaré notre journaliste Dominique Demoulin en direct du RTLinfo 13h. Les moments forts de la matinée Ce mercredi matin, le réceptionniste de l'hôtel Mondo et un ami, présent également le soir du 31 octobre 2013, ont expliqué devant la cour avoir remarqué une "petite blessure" qui saignait au poignet de Bernard Wesphael, lorsque celui-ci est venu les prévenir que sa femme s'était suicidée et qu'ils sont montés avec lui. Le réceptionniste explique avoir appelé la police, puis son manager, et être monté au sixième étage par l'ascenseur. Son ami et lui ont remarqué cette blessure quand Bernard Wesphael a appuyé sur le bouton de l'ascenseur. "Mesdames et messieurs les jurés, lorsque vous vous retirerez pour délibérer, il vous faudra opérer un tri dans la masse d'informations reçue. Je vous demande de ne pas oublier ce témoignage, qui indique bien que la blessure de M. Wesphael saignait à 23h00, alors que, dans sa version, si Véronique Pirotton l'a griffé, ce serait autour de 21h00", a déclaré dans un commentaire Me Moureau, avocat des parties civiles. Bernard Wesphael a alors pris la parole. "Il n'est pas impossible que j'aie rouvert quelque peu la plaie lorsque j'ai fait un massage cardiaque de quelques minutes à mon épouse, avec ma montre" au poignet, a-t-il déclaré. L'accusé a rappelé que les policiers avaient fait "tout de suite" des photos de ses mains. "Vous verrez sur les photos que ce n'est pas si évident que ce que je viens d'entendre."
Première mondiale en Belgique: une entreprise crée un robot capable d'ériger des murs souterrains (vidéo) (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
L'entreprise de construction Denys (Wondelgem) a présenté mercredi à Limelette son WallslotRobot, baptisé Wallie et développé durant six ans avec l'appui de la société d'investissement PMV. D'après ses concepteurs, Wallie est le premier robot au monde capable d'ériger des murs souterrains, des fouilles blindées, sans perturbation en surface. Résultat d'un investissement de 3,9 millions d'euros, Wallie creuse de manière automatisée des puits verticaux profonds jusqu'à 30 mètres, où sont ensuite introduits des éléments de coffrage rectangulaires creux, un armement en acier, puis du béton. Gares, stations de métro, parkings... Il devient ainsi possible de construire sous un environnement bâti, sans autre trou qu'un trou initial de 6 mètres sur 8 pour introduire la machine, des gares ferroviaires ou stations de métro, des parkings souterrains voire des étages supplémentaires en sous-sol de bâtiments existants. Une fois le béton coulé dans le premier puits, le robot manoeuvré par un seul opérateur est déplacé vers le segment adjacent à la paroi qui vient d'être coulée, et recommence à creuser à cet endroit. Une machine de 25 tonnes Wallie, machine d'acier pesant 25 tonnes, peut ainsi construire un mur souterrain en avançant en moyenne de 20 mètres par jour. Selon les calculs des concepteurs, un parking souterrain pouvant accueillir jusqu'à 1.000 véhicules peut être construit en 30 mois. Denys compte mettre en oeuvre Wallie en 2017 sur un projet pilote. Elle a également constitué Future Foundations, une joint venture avec PMV, pour commercialiser le robot.
Procès Bernard Wesphael - Me Moureau demande au jury de tenir compte du fait que la blessure de l'accusé saignait (publié le 28 Sep 2016) RTL, Belgique
(Belga) Le réceptionniste de l'hôtel Mondo et un ami, présent également le soir du 31 octobre 2013, ont expliqué mercredi devant la cour avoir remarqué une "petite blessure" qui saignait au poignet de Bernard Wesphael, lorsque celui-ci est venu les prévenir que sa femme s'était suicidée et qu'ils sont montés avec lui. Le réceptionniste explique avoir appelé la police, puis son manager, et être monté au sixième étage par l'ascenseur. Son ami et lui ont remarqué cette blessure quand Bernard Wesphael a appuyé sur le bouton de l'ascenseur. "Mesdames et messieurs les jurés, lorsque vous vous retirerez pour délibérer, il vous faudra opérer un tri dans la masse d'informations reçue. Je vous demande de ne pas oublier ce témoignage, qui indique bien que la blessure de M. Wesphael saignait à 23h00, alors que, dans sa version, si Véronique Pirotton l'a griffé, ce serait autour de 21h00", a déclaré dans un commentaire Me Moureau, avocat des parties civiles. Bernard Wesphael a alors pris la parole. "Il n'est pas impossible que j'aie rouvert quelque peu la plaie lorsque j'ai fait un massage cardiaque de quelques minutes à mon épouse, avec ma montre" au poignet, a-t-il déclaré. L'accusé a rappelé que les policiers avaient fait "tout de suite" des photos de ses mains. "Vous verrez sur les photos que ce n'est pas si évident que ce que je viens d'entendre." (Belga)

Actualités Belgique (5) : Le Vif, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
La dette de la SNCB continue d'augmenter... (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
La dette de la SNCB continue d'augmenter, a admis mercredi devant la commission Infrastructure de la Chambre le Chief Financial Officer (CFO) de la SNCB, Olivier Henin.
Il faut renforcer les effectifs policiers, estime le procureur général de Bruxelles (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Le procureur général de Bruxelles, Johan Delmulle, a appelé mercredi les responsables politiques à résoudre le problème du manque d'enquêteurs au sein de la police judiciaire fédérale. Devant la commission d'enquête sur les attentats du 22 mars, il a rejoint le constat du procureur fédéral et mis quelques pistes de solution sur la table.
Caterpillar : haro libéral-populiste sur "l'écologie dogmatique" (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
On l'a dit : la fermeture du siège gosselien de Caterpillar semble à première vue irrationnelle. Pourquoi abandonner une usine fraîchement et drastiquement restructurée sur le dos du personnel, dans laquelle on a investi 150 millions d'Euros, et qui vient de renouer avec la compétitivité ?
Les TEC de Charleroi, du Hainaut et de Liège seront fortement perturbés jeudi (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
La circulation sur le réseau TEC sera perturbée jeudi en raison de la manifestation nationale organisée à Bruxelles, à laquelle plusieurs agents de la société de transports en commun wallonne participeront.
Pas de mission touristique à la station polaire (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
La secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs examine comment empêcher un voyage touristique prévu dans la station polaire Princesse Elisabeth dans l'Antarctique.
Véronique Pirotton ne semblait pas contente de l'appel d'Oswald à l'hôtel (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
La cour d'assises du Hainaut a auditionné, mercredi matin, le réceptionniste de l'hôtel Mondo et son ami, lesquels ont été les premiers à se rendre dans la chambre 602 après l'alerte lancée par Bernard Wesphael, le 31 octobre 2013, peu avant 23h.
"Contrairement à ce qu'on prétend souvent, un impôt sur la fortune n'est pas un remède miracle" (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Bien que notre gouvernement doive économiser 4,2 milliards d'euros, les mesures structurelles se font attendre. Et même si elles sont encore instaurées, c'est trop tard.
Ajustement budgétaire : les cinq pistes évoquées (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Rattraper le dérapage budgétaire de 4,2 milliards : telle est la lourde tâche qui attend la majorité fédérale. Pour ce faire, plusieurs pistes sont évoquées.
Fermeture définitive des tunnels bruxellois : "rien n'est fait" (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Le député bruxellois Ridouane Chaid, en charge des matières liées à la mobilité au sein du groupe PS, a invité mercredi matin le MR à "garder son calme", et à "ne pas s'agiter" après la publication d'un article faisant état de l'option de la fermeture de certains tunnels bruxellois dans le projet de Plan Régional de Développement Durable, sur lequel le gouvernement bruxellois doit encore se mettre d'accord.
"L'influence d'Erdogan prend désormais l'allure d'une véritable ingérence" (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Depuis la tentative ratée de coup d'Etat, attribuée par Ankara au prédicateur en exil, les esprits s'enflamment en Flandre, où résident environ 100 000 personnes d'origine turque, traditionnellement attachées à leur patrie.
"La lutte contre le terrorisme ne justifie pas tous les excès" (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Fayçal Cheffou, suspecté à tort d'être "l'homme au chapeau" recherché après l'attentat du 22 mars, a l'intention de porter plainte contre la police fédérale et la prison de Forest pour les mauvais traitements qu'il aurait subis durant ses quatre jours de détention.
Moins rembourser les médicaments, une piste pour tenter combler le budget (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Le gouvernement fédéral envisage de moduler l'ampleur du remboursement de certains médicaments afin de remettre le budget à flot, ressort-il d'une note envoyée aux différents cabinets ministériels que La Libre Belgique a pu consulter. La hausse de la TVA et du précompte mobilier figure également parmi les pistes envisagées.
Le parquet enquête sur la diffusion de photos de militaires belges par l'EI (publié le 28 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Le parquet fédéral a ouvert une enquête concernant des photos de militaires belges diffusées à son réseau par Rachid Kassim, l'une des figures de proue francophones de l'organisation terroriste Etat islamique, a indiqué mercredi son porte-parole, qui a également précisé avoir demandé aux médias qui étaient au courant de l'information, d'attendre 24 heures pour la diffuser.
La Belgique gagne deux places au classement du Forum économique mondial (publié le 27 Sep 2016) Le Vif, Belgique
La Belgique a progressé pour la première fois en cinq ans dans le classement établi par le Forum économique mondial (WEF) en matière de compétitivité et se classe désormais 17e, ressort-il du Global Competitiveness Report publié dans la nuit de mardi à mercredi à Genève.
Procès Wesphael : Le récit minute par minute du 31 octobre, plein de rebondissements (publié le 27 Sep 2016) Le Vif, Belgique
Après une interruption mardi en milieu d'après-midi, les enquêteurs sont revenus dans la salle d'audience pour détailler à l'aide d'une ligne du temps schématique le déroulement des événements le jour des faits, depuis le petit-déjeuner jusqu'à l'arrivée des secours. L'exposé a donné suite à plusieurs questions des parties.


Quitter - Actualiser - Les 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page





Vos suggestions


Agenda Belinfos   © 2011-2016 Belinfos.be - Reproductions autorisées moyennant mention de la source.