[bannière] Belinfos.be, toute l'actualité en Belgique francophone Site belge francophone



154 sources différentes

23/07/2014 - Actualités Belgique : 4 sources

1 - La Libre, Belgique
2 - Le Soir, Belgique
3 - RTBF, Belgique
4 - RTL, Belgique


Actualités Belgique (1) : La Libre, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Medhi Nemmouche sera remis à la Belgique (publié le 23 Jul 2014) La Libre, Belgique
La Cour de cassation française a donné son feu vert mercredi à l'extradition vers la Belgique du tueur présumé du musée juif de Bruxelles, une décision sans surprise, celui-ci ayant renoncé à son recours.
"Les chiens sont autorisés, mais les Juifs jamais!" (publié le 23 Jul 2014) La Libre, Belgique
La devanture d'un café de Saint-Nicolas, en province de Liège, a fait beaucoup de bruit ce mercredi. "L'entrée est autorisée aux chiens mais aux sionistes en aucune façon!". Tel est le message laissé par les tenanciers. La Ligue Belge contre l'Antisémitisme entend porter plainte.
La Belgique consomme moins de viande mais exporte plus (publié le 23 Jul 2014) La Libre, Belgique
La consommation de viande en Belgique a baissé de 13% entre 2005 et 2013. L'industrie se maintient pourtant et est même en pleine expansion grâce aux exportations, qui ont augmenté de 30% sur la même période.
La justice paye (fort) cher pour accéder à ses propres jugements (publié le 23 Jul 2014) La Libre, Belgique
Un rapport de la commission de modernisation de l'Ordre judiciaire plaide pour une banque de données ouverte des décisions judiciaires, alors que le SPJ Justice dépense 13,17 millions d'euros par an pour s'abonner à des revues juridiques qui offrent ce service.
Jean-Claude Marcourt: "Une part d?arbitraire chez les décideurs" (publié le 22 Jul 2014) La Libre, Belgique
En Wallonie, Jean-Claude Marcourt (PS) sera vice-Président, en charge de l?Economie, l?Industrie, l?Innovation et le Numérique. A la Fédération Wallonie-Bruxelles, il sera également le n°2 et gérera l?Enseignement supérieur, la Recherche et les Médias... Et il aurait volontiers pris plus de compétences!
Il se suicide en sautant du 11e étage de son immeuble avec son fils de 5 ans (publié le 22 Jul 2014) La Libre, Belgique
Le père de 32 ans n?aurait pas supporté de voir la garde de son enfant menacée et a commis l?irréparable, ce mardi à Forest.
Météo: l'été revient, mais gare aux orages (publié le 22 Jul 2014) La Libre, Belgique
Les averses qui arrosent le pays mardi matin se disperseront rapidement en direction de la France et dès la mi-journée le temps sera généralement sec et davantage ensoleillé depuis la frontière néerlandaise. Le sud du pays devra quelque peu attendre avant de voir arriver les premiers rayons.
Un mort et un blessé grave dans un accident sur l'E313 (publié le 22 Jul 2014) La Libre, Belgique
Un camion était entré en collision, vers 03h40, avec l'un des piliers d'un pont métallique enjambant la Canal de la Nèthe.
Un tour à bord du NH90, le nouveau bijou de l'armée belge (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
Le nouvel hélicoptère de l?armée a paradé dans le ciel de la capitale. La DH était dans les airs pour vous faire vivre un 21 juillet sous un angle inédit !
Le mois de juin 2014 a été le plus chaud dans le monde depuis 1880 (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
La température moyenne combinée à la surface des sols et des océans a atteint en juin 16,22 degrés Celsius, soit 0,72°C au-dessus de la moyenne du 20e siècle.
Albert et Elisabeth, un couple royal moderne (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
L?ouverture estivale du Palais est placée sous le signe de 14-18, à travers Albert et Elisabeth.
Météo: quand revient l'été... (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
L'après-midi de lundi sera nuageux avec des pluies sporadiques sur l'est et le centre du pays et des risques d'orage localement. Les précipitations seront plus rares à la Côte et sur l'ouest du pays.
Fête nationale: 10.000 personnes au Parc royal pour voir le roi Philippe et la reine Mathilde ... (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
Plus de 10.000 personnes selon l'estimation de la police se sont rendues lundi en début de soirée au Parc royal pour approcher le couple souverain. Une journée réussie qui s'est clôturée par le traditionnel feu d'artifice. Revivez l?événement en photos et vidéos sur LaLibre.be!
Parcours d'intégration en Wallonie: l'apprentissage du français bientôt obligatoire (publié le 21 Jul 2014) La Libre, Belgique
C'est une nouveauté passée inaperçue qui ressort de la lecture de la déclaration de politique régionale (DPR) signée vendredi par le PS et le cdH: l'apprentissage du français sera rendu obligatoire en Wallonie en ce qui concerne le parcours d'intégration des primo-arrivants.
Marolles: bal populaire en présence du couple royal (publié le 20 Jul 2014) La Libre, Belgique
Philippe et Mathilde étaient présents Place du jeu de balle à Bruxelles à l'occasion du traditionnel bal populaire.

Actualités Belgique (2) : Le Soir, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
L?après-élections : les incohérences (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Elections 2014
La partie d?échecs que se livrent les partis politiques depuis les élections pose quelques questions. Tentative de réponse.
Paul Magnette: «La Wallonie approche du seuil critique de son redressement» (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Régionales
Le nouveau ministre-président wallon, a présenté au parlement la déclaration de politique régionale de la coalition PS-CDH.
Charles Michel: «La N-VA a pris des engagements, je resterai vigilant» (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Fédérales
La N-VA s?est engagée à mettre de côté la guérilla communautaire et institutionnelle.
Le 11h02: «Joëlle Milquet sera la figure de proue de la Communauté française» (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Chats
Le point sur la formation des gouvernements. Véronique Lamquin a répondu à vos questions.
«En politique, ce qui compte, c?est le pouvoir, peu importe la manière» (revue de presse) (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Fédérales
Charles Michel (MR) et Kris Peeters (CD&V) sont chargés de former un gouvernement au fédéral. Tour d?horizon de la presse.
Le CDH dit non aux sollicitations de la coalition suédoise (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Belgique
Le parti centriste ne veut pas servir «de cache sexe à cette majorité».
L?enthousiasme à peine voilé des patrons (publié le 23 Jul 2014) Le Soir, Belgique Belgique
La coalition suédoise plaît aux patrons, ils espèrent qu?elle pourra mettre en place un choc de compétitivité.
Pascal Delwit met en garde la coalition suédoise: «Que devient le rôle linguistique?» (publié le 22 Jul 2014) Le Soir, Belgique Belgique
Le politologue se demande si les Flamands accepteront à l?avenir un gouvernement où ils seront très minoritaires.
Selon Kris Peeters, «la porte est entrouverte» pour le cdH (publié le 22 Jul 2014) Le Soir, Belgique Belgique
Charles Michel s?est aussi montré ouvert à une participation du cdH aux négociations gouvernementales.
La suédoise vaincra-t-elle la kamikaze? (publié le 22 Jul 2014) Le Soir, Belgique Belgique
Le nom de la coalition fédérale semble désormais attribué.

Actualités Belgique (3) : RTBF, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Coalition suédoise: la surprise que Charles Michel préparait en secret (publié le 23 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
La "coalition suédoise" N-VA-CD&V-Open VLD et MR n'est pas appréciée de tous : c'était la surprise du chef de Charles Michel, le patron du MR désormais flanqué de Kris Peeters comme formateurs d'un prochain gouvernement fédéral. C?était peut-être une surprise pour les observateurs, mais cette surprise se préparait en fait en toute discrétion depuis plusieurs jours.
Benoît Lutgen: "Le Père Fouettard N-VA n'est pas devenu Saint-Nicolas" (publié le 23 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Charles Michel (MR) et Kris Peeters (CD&V) sont désormais tous les deux formateurs, désignés par le Roi. Dès ce mercredi, ils commencent à travailler discrètement à un gouvernement N-VA, CD&V, Open VLD, MR. Le cdH a, quant à lui, décliné l'invitation des formateurs.
Quel casting pour le gouvernement flamand ? (publié le 23 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
La formation du gouvernement s'accélère au fédéral. C'est notamment parce que les libéraux flamands sont entrés dans le bal, au niveau fédéral, comme au niveau flamand. N-VA, CD&V et Open VLD ont conclu un accord de gouvernement ensemble. Son contenu sera dévoilé cet après-midi. Côté casting, on attend 9 noms : 4 N-VA, 3 C&DV et 2 Open VLD.
Charles Michel: "La priorité absolue est de donner du pouvoir d'achat" (publié le 23 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Désormais formateur en compagnie de Kris Peeters (CD&V), Charles Michel va tenter de mettre sur pied cette innovante majorité "suédoise" que seuls les autres partis francophones qualifient encore de Kamikaze. Une combinaison inédite, qui permet(trait) pour la première fois à la N-VA d?accéder au pouvoir fédéral. Le formateur prévient que ses interventions dans les médias seront désormais comptées "car la discrétion est un gage d?efficacité".
Charles Michel et Kris Peeters chargés ensemble d'une mission de formation (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Charles Michel a été déchargé de sa mission d'informateur puis ensuite chargé avec le CD&V Kris Peeters d'une mission de formation d'un gouvernement fédéral, dans une configuration dite "suédoise" ou "kamikaze" qui allierait CD&V, N-VA, Open VLD et MR. Le CD&V va toutefois tenter de faire entrer le cdH dans l'attelage...
Charles Michel co-formateur: "Kamikaze, un a priori pas positif" (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Charles Michel est revenu sur sa nouvelle mission - qu'il exercera conjointement avec le CD&V Kris Peeters - de formation d'un gouvernement "suédois" avec l'Open VLD, le CD&V et la N-VA, un parti qu'il disait "destructeur pour le pays" avant les élections. La priorité est d'éviter une crise institutionnelle interminable, a-t-il affirmé lors du JT spécial de la RTBF, assurant que des garanties avaient été données par les trois partis flamands avec lesquels il veut s'engager au fédéral.
Elio Di Rupo à nouveau président de plein exercice du PS (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Elio Di Rupo redevient président de plein exercice du PS et assumera sa fonction de Premier ministre démissionnaire jusqu'à la fin des affaires courantes.
Magnette, Demotte et Fonck ont prêté serment devant le roi (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Paul Magnette, Rudy Demotte et Catherine Fonck ont successivement été reçus mardi après-midi au Palais de Bruxelles pour y prêter serment devant le roi, a indiqué mardi le Palais royal
Ecolo critique les nouveaux exécutifs francophones "déconnectés" (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Ecolo a dénoncé mardi, au lendemain de la composition des nouveaux exécutifs wallons et de Fédération, l'"augmentation considérable" du nombre de ministres, mais aussi la "diminution des connexions" entre les deux entités.
Les huit ministres wallons ont prêté serment à Namur (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Le Gouvernement wallon est formé. Ce mardi matin, les 8 nouveaux ministres de la majorité PS-cdH ont prêté serment. A commencer par le ministre-président, Paul Magnette, qui insiste sur le ciment qui, dit-il, doit impérativement lier les ministres autour d'un but : l'emploi.
MH17: un avion belge transportera les boîtes noires en Grande-Bretagne (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Un appareil militaire belge doit transporter d'Ukraine vers la Grande-Bretagne, où elles seront décryptées, les boîtes noires du Boeing 777 malaisien, probablement abattu par un missile jeudi dernier au-dessus de l'Ukraine, a indiqué mardi le ministère de la Défense.
Face aux critiques du MR, M. Demotte défend le dédoublement des ministres-présidences (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Le nouveau ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte (PS), a défendu mardi le dédoublement des fonctions de ministre-président wallon et de la Fédération qu'il cumulait depuis 2008, une décision jugée "totalement inadmissible" par l'opposition MR.
Formation du gouvernement fédéral: la coalition "suédoise" se précise (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
L'hypothèse d'une coalition "suédoise" se renforce après la désignation de Charles Michel et de Kris Peeters comme formateurs et l'approbation du Conseil du MR, à l'unanimité, de la proposition d'entrer en négociation avec la N-VA, le CD&V et l'Open Vld. Le MR a lancé un signe en déclarant, par la voix de Didier Reynders vouloir "un programme socio-économique porté par une majorité cohérente." Au même moment, du côté flamand, était annoncée une déclaration de politique générale du nouveau gouvernement flamand ce vendredi. Elle associera la N-VA, le CD&V et l?Open Vld. Les trois partis se sont également engagés à négocier la formation d'un gouvernement au niveau fédéral avec le MR.
Paul Magnette président: quelles conséquences pour Charleroi ? (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique REGIONS
Paul Magnette sera le nouveau ministre président wallon avec quelles conséquences pour Charleroi ? Il ne quitte pas Charleroi mais sa fonction maïorale évolue. Il va devenir bourgmestre en titre, cela signifie qu?il ne pourra plus apposer sa signature. Ce sera, désormais, Françoise Daspremont qui s?en chargera en tant qu?échevine déléguée. Par contre, Paul Magnette va continuer à assurer une série de missions.
Benoît Lutgen: "De Wever a un mépris larvé à l'égard du monde francophone" (publié le 22 Jul 2014) RTBF, Belgique BELGIQUE
Au lendemain de la composition des gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Benoît Lutgen, président du cdH explique ses choix, le rôle grandissant des entités fédérées par rapport au fédéral et sa "lucidité" par rapport aux ambitions du parti de Bart De Wever s'il entre dans une majorité au fédéral. Piquant à l'égard du MR, il appelle les hommes politiques à réécouter ce qu'ils ont dit de la N-VA durant la campagne électorale.

Actualités Belgique (4) : RTL, Belgique

News  Quitter - Actualiser - Sources - 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page
Crash d'un avion malaisien en Ukraine - Le prince Laurent à Eindhoven pour le rapatriement des corps des victimes (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le prince Laurent représentera son frère, le roi Philippe, à l'arrivée mercredi après-midi à Eindhoven (sud des Pays-Bas) des avions transportant les corps des victimes du vol MH17 de Malaysia Airlines, qui s'est écrasé jeudi dans l'est de l'Ukraine, a annoncé le Palais royal. Le roi a par ailleurs chargé le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, d'écrire aux familles des six victimes belges pour réitérer "ses sincères condoléances" et sa "profonde sympathie", a indiqué le porte-parole du Palais, Pierre-Emmanuel De Bauw. (Belga)
La Cour de cassation autorise l'extradition de Nemmouche en Belgique (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
La Cour de cassation a donné son feu vert mercredi à l'extradition vers la Belgique du tueur présumé du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, une décision sans surprise car il avait déjà renoncé à son recours. Désormais, la France a dix jours pour remettre aux autorités belges ce Franco-Algérien de 29 ans, soupçonné de quatre assassinats le 24 mai au nom du jihad, des meurtres qui ont plongé la Belgique en état de choc. Le 26 juin, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Versailles avait déjà ordonné sa remise à la Belgique, en exécution d'un mandat d'arrêt européen émis le 31 mai par Bruxelles pour "assassinats dans un contexte terroriste". Mehdi Nemmouche, cheveux bruns, yeux noirs, de taille moyenne et à l'allure athlétique, avait été arrêté la veille à Marseille, dans un autocar arrivant de Bruxelles. Son avocat, Me Apolin Pepiezep, avait annoncé un pourvoi en cassation contre la décision rendue à Versailles, mais il avait fait volte-face le 11 juillet. Mercredi, la Cour de cassation a constaté que Mehdi Nemmouche, incarcéré en région parisienne, n'avait pas déposé les arguments pour son pourvoi et l'a déchu de son recours. "J'ai jugé la décision de Versailles satisfaisante car elle apporte des garanties", avait assuré Me Pepiezep. Mehdi Nemmouche redoute d'être envoyé en Israël par Bruxelles en raison de la nationalité israélienne de deux des victimes de la tuerie. La remise à la Belgique n'est pas une extradition au sens juridique du terme: elle relève d'un mandat d'arrêt européen qui permet depuis 2002 à des États membres de l'UE de remettre leurs ressortissants à leurs partenaires. Lors de son arrestation, le suspect transportait une kalachnikov et un revolver similaires à ceux utilisés dans l'attentat, ainsi qu'une caméra portative GoPro. Selon le procureur fédéral belge Frederic Van Leeuw, une vidéo avait aussi été trouvée dans la mémoire de son appareil photo, dans laquelle une voix semblable à la sienne déclarait avoir commis la tuerie. Né à Roubaix (Nord), le suspect avait déjà été condamné sept fois en France, notamment pour braquage, et il avait passé sept ans en prison, où il avait été repéré, lors d'un dernier séjour, pour son prosélytisme islamiste, selon des éléments de l'enquête. Le procureur de Paris, François Molins, avait aussi indiqué qu'il avait passé plus d'un an en Syrie, où il est soupçonné d'avoir rejoint les groupes jihadistes les plus radicaux et violents comme l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL).
Benoît Lutgen, inflexible: "J'ai résisté au lobbying flamingant" (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
"Les choses sont très claires, a rappelé le président du cdH, Benoît Lutgen, au micro de notre journaliste Frédéric Delfosse. Charles Michel m'a appelé pour me dire qu'ils partaient à quatre (N-VA, Open VLD, MR et CD&V). Moi, je suis cohérent et bien vis-à-vis de moi-même. L'engagement a été pris de ne pas s'associer avec des flamingants, des séparatistes". "Moi j'ai résisté à une chose: au lobbying flamingant. Au lobbying nationaliste proposant beaucoup de ministres, des secrétaires d'Etat, beaucoup de choses. Je n'ai pas besoin de ça, je n'ai pas besoin de ma part du gâteau, un gâteau d'ailleurs qui n'existe pas. Aller mettre à la tête de l'Etat fédéral des nationalistes et des flamingants? Eh bien les libéraux portent une lourde responsabilité, c'est leur problème, leur engagement." "Qu'ils assument leur coalition", réplique-t-on au cdH, quelque peu surpris par la sortie des deux formateurs.        
Formation fédérale - La question ne se pose même pas, répond Lutgen (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le président du cdH, Benoît Lutgen, n'entend pas répondre à l'appel qui lui a été lancé mardi soir par le formateur Kris Peeters (CD&V) de rejoindre la coalition suédoise qui se met en place. Il n'a pas été associé aux discussions entre le MR, l'Open Vld, le CD&V et la N-VA. Il ne voit dès lors pas pourquoi les quatre partis ont subitement besoin du cdH. "C'est un jeu de manipulation très désagréable. Depuis plusieurs jours, voire une semaine, ils préparent quelque chose à quatre et, soudainement, mardi à 15h, j'ai un coup de fil de Charles Michel (encore informateur), alors que son parti a déjà décidé qu'ils iraient dans un gouvernement à quatre. Je pose ici des constats: le MR a décidé d'aller à quatre. Il n'y a pas de réponse à donner puisque la question ne se pose même pas. Qu'ils assument leur coalition", a-t-il expliqué à l'Agence Belga. Lors de leur dernière rencontre, la seule proposition que Charles Michel a faite à Benoît Lutgen était de monter dans les gouvernements régionaux que négociaient PS et cdH, affirme ce dernier. "L'informateur royal était devenu informateur régional, c'est inédit. Il voyait l'intérêt de son parti avant celui du pays. Sa cohérence, c'était de distribuer le plus possible de postes de ministre", a souligné M. Lutgen. (Belga)
Luca, 4 ans, jeté par son père du 11e étage à Forest: "J'ai vu l'enfant à terre, en sang" (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le drame s'est déroulé en quelques secondes, au dernier étage d'un grand immeuble de Forest. Un homme de 32 ans est retranché chez lui, avec son enfant de 4 ans en otage. Devant la porte d'entrée de son appartement, la mère de l'enfant, venu le récupérer, conformément à leur système de garde alternée. Vraisemblablement désemparé à la suite d'un différend familial, l'homme menace de jeter le petit garçon par la fenêtre. Le ton monte. La police est prévenue, mais au moment où elle arrive, l'homme commet l'irréparable. Il jette son fils du haut du 11e étage.   "J'ai vu un enfant à terre. Il ne bougeait plus. Du sang lui sortait de la bouche" Un jeune ouvrier a été témoin de la scène. Il a raconté, à notre journaliste Martin Vachiery, la vision d'horreur qu'il a eue hier. "J'étais en train de travailler juste là sur l'échafaudage quand j'ai entendu un bruit qui m'a surpris, relate le témoin. Mon collègue et moi nous sommes retournés et nous avons vu un enfant à terre. Au début, on pensait qu'il avait trébuché, qu'il était tombé en jouant. Mais on a vu qu'il ne bougeait pas... on a vu du sang sortir de sa bouche. On s'est inquiétés. On a appelé les secours". "Dix secondes après, j'ai vu un homme tomber" L'e père infanticide se suicide dans la foulée. "A ce moment-là, dix secondes plus tard, un homme est tombé. Celui-là, je l'ai vu tomber. Après, je suis parti en appelant les secours. Les policiers sont arrivés au même moment". "Tout s'est passé très vite. J'ai paniqué, mon collègue a paniqué aussi. Pourquoi avoir fait ça à cet enfant innocent?", a questionné le jeune témoin. Dans cette même tour, un homme s'était jeté avec le corps de son épouse du 13e Le quartier est sous le choc, d'autant qu'en septembre dernier, dans cette même tour, un homme avait tué son épouse avant de se jeter, avec elle, du 13ème étage. Le petit Luca allait fêter ses 5 ans à la rentrée scolaire.
Gouvernement wallon - L'opposition dénonce un projet très vague et non chiffré (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
MR et Ecolo se montraient très circonspects à l'issue de la déclaration de politique générale faite mercredi matin par le nouveau ministre-président wallon Paul Magnette. Ecolo relève le "brouillard sur la mise en oeuvre concrète" de cette déclaration, quand le MR fustige "un exercice de communication très vague". "Paul Magnette a emballé les choses plutôt que de les décrire", a résumé le chef de groupe MR Willy Borsus après la séance. "On n'a pas parlé du tout des mesures qui vont toucher les gens." M. Borsus rappelle que le secteur des titres-services est inquiet et que les mesures pour réduire les coûts de l'énergie n'ont pas été évoquées. Stéphane Hazée, pour Ecolo, constate que le développement durable n'est plus du tout une priorité pour le nouveau gouvernement. "Or, faire des économies sur les économies d'énergie, c'est un très mauvais calcul", commente-t-il. Stéphane Hazée dit également craindre pour la solidarité, vu le gel annoncé de tous les budgets. "Ces budgets, ce sont des emplois, des services qui subissent l'inflation." Rien de précis n'a cependant été communiqué à propos des budgets ou du montant des économies à réaliser. "C'est le brouillard sur la mise en oeuvre concrète de cette déclaration." Les deux élus de l'opposition annoncent une opposition "constructive", et tenteront d'obtenir jeudi, lors du débat sur la DPR, des informations plus précises. (Belga)
Gouvernement wallon - Paul Magnette appelle les Wallons à l'audace, dans un cadre budgétaire serré (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le nouveau ministre-président wallon Paul Magnette a appelé mercredi les Wallons à faire preuve d'audace et de détermination durant les prochaines années, tout en reconnaissant que les deux ans à venir seront marqués par un gel des dépenses et des économies partout où ce sera possible. Dans un discours d'environ une demi-heure, il a rappelé le passé industriel glorieux de la Wallonie, moteur de l'économie belge jusque dans les années soixante. Il a souligné aussi les défis auxquels est confrontée la Wallonie, à l'heure du transfert de compétences prévu par la sixième réforme de l'Etat. Le programme du gouvernement wallon s'articule autour de trois axes: l'innovation, la simplification et le rassemblement. "Nous le savons, la Wallonie ne retrouvera sa vitalité économique et sa place dans le monde qu'en positionnant ses activités au sommet de l'échelle des valeurs", a-t-il souligné. Le redressement de la Wallonie passera aussi par la simplification des structures partout où c'est possible. "Il s'agit de dépasser les singularismes locaux et les intérêts sectoriels", a prévenu M. Magnette. Le gouvernement propose de rationaliser la représentation de la Wallonie dans le monde, d'élaborer un Small Business Act pour simplifier la vie des PME ou de réduire le nombre des organes consultatifs. Le ministre-président a enfin appelé au rassemblement de toutes les forces wallonnes, patronales, sociales, politiques ou associatives. "Pour relever ce fabuleux défi et irriguer la Wallonie de cet esprit de réussite, avoir confiance en nous est essentiel", a-t-il commenté. Cette déclaration de politique régionale a été longuement applaudie par les bancs de la majorité et a reçu quelques applaudissements polis de la part des élus MR. (Belga)
Formation fédérale - Magnette: "on a aussi vu des loups promettre de ne pas croquer l'agneau" (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le nouveau ministre-président wallon Paul Magnette (PS) a fait part de sa "stupéfaction" mercredi face à la probable formation d'une majorité "suédoise" au fédéral (MR, N-VA, CD&V et Open Vld). Il ne croit pas vraiment à la paix institutionnelle annoncée pour ce gouvernement socio-économique. "On a aussi vu des loups promettre de ne pas croquer l'agneau", a-t-il déclaré sur Bel RTL. Pour Paul Magnette, la décision du MR de former un gouvernement avec la N-VA est sans commune mesure avec les autres arrangements post-électoraux. "Permettez-moi de penser que le revirement radical du MR est tout de même une forme de reniement de sa parole qui est assez unique et qu'il ne faut pas confondre avec d'autres situations qui ne sont pas du même type", a-t-il indiqué en réponse à une question sur les promesses électorales non tenues. S'il ne conteste pas la légitimité d'un gouvernement "suédois", il fait part de son inquiétude pour les droits des francophones. "Savoir que demain les francophones seront représentés par un parti qui pèse moins d'un tiers, alors que nous sommes déjà minoritaires dans le pays, c'est assez inquiétant", estime-t-il. En dépit des difficultés le nouveau ministre-président wallon veut faire fonctionner la concertation entre niveaux de pouvoir. "Il le faudra", dit-il. "Nous avons l'obligation de nous mettre d'accord", notamment au sujet de la trajectoire budgétaire à remettre à l'automne à la Commission européenne. "J'espère que ce gouvernement restera dans une optique de coopération loyale avec les Régions", affirme encore Paul Magnette. (Belga)
Voici comment utiliser les produits de votre bébé dans vos tâches ménagères (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Les bébés ont une multitude de produits qui sont indispensables pour leurs soins. Mais très peu de personnes savent qu'ils peuvent également les utiliser dans un but complètement différent, peut-on lire sur le site . Le shampooing de votre enfant est un très bon produit nettoyant pour vos pinceaux de maquillage. Cela les rendra très soyeux. Vous pouvez aussi laver votre chien avec ce liquide. En ce qui concerne le lait de toilette, il est parfait pour protéger et donner une nouvelle vie à votre canapé en cuir. Il suffit de renouveler cette expérience 4 fois par an. L'huile d'amande douce est très hydratante et vous permet de soigner les gerçures des lèvres et des doigts. L'huile pour bébé est parfaite aussi pour entretenir tous vos objets en acier inoxydable. Vous pouvez frotter votre évier avec quelques gouttes après l'avoir nettoyé auparavant.   Idéal pour retirer les tâches de gras Le talc est idéal pour retirer les tâches de gras sur les chaussures en daim. Cette poudre est également adaptée à l'entretien de la litière des chats. Il suffit de nettoyer le fond avec un peu d'eau de javel avant de le saupoudrer de talc.
Météo - De belles journées d'été en perspective (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Le ciel sera ensoleillé mercredi en milieu de journée, avant de voir se développer quelques nuages au fil de l'après-midi, principalement sur l'intérieur des terres. Des orages de chaleur pourraient éclater ci et là en soirée, accompagnés d'un vent modéré de secteur est, nord-ouest. Les maxima, pour mercredi, atteignent 25 à 29 degrés. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le temps sera clair voire légèrement nuageux, le mercure descendant jusque 14 à 18 degrés. La journée de jeudi sera ensoleillée dans un premier temps, puis les nuages feront à nouveau leur apparition. En fin d'après-midi ou en soirée, une averse locale est possible. Le vent soufflera faiblement à modérément depuis l'est ou le nord-est, accompagnant des maxima de 23 à 27 degrés. Le soleil et la chaleur seront moins marqués dans les jours qui suivent. De vendredi à mardi, les probabilités augmenteront de voir quelques averses orageuses ou autres apparaître. Les températures oscilleront autour des 24 degrés en milieu de journée. (Belga)
Aberration: la justice paye 13 millions par an pour accéder à ses propres jugements (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Un rapport de la commission de modernisation de l'Ordre judiciaire plaide pour une banque de données ouverte des décisions judiciaires, alors que le SPJ Justice dépense 13,17 millions d'euros par an pour s'abonner à des revues juridiques qui offrent ce service, rapporte mercredi Le Soir. Plus fondamentalement, le rapport constate le "déficit démocratique" qu'engendre cette indisponibilité de la jurisprudence des cours et tribunaux: comment garantir l'accès pour tous à la justice si cette jurisprudence est inaccessible? Comment enseigner et pratiquer le droit si nul ne sait comment la justice se dit et se fait? , demande le dernier rapport de cette commission. A l'exception du Conseil d'État, de la Cour de Cassation et de la Cour constitutionnelle, qui mettent en ligne tout ou partie de leurs arrêts, la seule banque de données gratuite est le site Juridat, mais il est fort incomplet car alimenté sur base volontaire et donc de manière aléatoire. Une banque de données exhaustive, ouverte à tous, pourrait sans trop de difficulté être alimentée par les greffes des tribunaux, suggère la commission, qui propose aussi une renégociation des contrats d'édition, dans la mesure où l'État belge s'offre un accès payant à ce qui est, pour une partie substantielle, sa propre production intellectuelle.
Prévisions météo: un temps estival! (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Aujourd'hui, on débutera la journée par un temps assez ensoleillé mais en cours d'après-midi des nuages cumuliformes se développeront çà et là et pourraient donner lieu à une averse éventuellement accompagnée d'orage. Les températures maximales se situeront autour de 24 ou 25 degrés au littoral et en Ardenne, et jusqu'à 28 degrés dans les autres régions. Le vent sera généralement modéré de secteur est à nord-est. En soirée et la nuit suivante, le temps restera sec et partiellement à peu nuageux avec formation de quelques brumes locales, et des minima compris entre 14 et 16 degrés au sud du sillon Sambre et Meuse, et entre 16 et 18 degrés ailleurs. Le vent sera faible ou modéré de secteur est à nord-est. Un temps ensoleillé Ce jeudi, notre pays se trouvera entre un anticyclone situé sur la Scandinavie et une zone de basse pression qui recouvrera la majeure de l'Europe de l'est et du sud. Le temps sera généralement sec et ensoleillé avec quelques passage nuageux avec toutefois un faible risque d'une averse. Les températures seront autour de 27 degrés en Campine et autour de 22 degrés sur le littoral et sur les hauteurs ardennaises. Le vent sera faible ou modéré de secteur est à nord-est.   Des averses orageuses A partir de vendredi la zone de haute pression sur la Scandinavie s'affaiblira et de l'air instable déterminera un temps plus variable sur notre pays. Il fera nuageux avec des averses éventuellement orageuses mais aussi quelques éclaircies.   Des passages nuageux Le temps sera variable avec des averses et des passages nuageux mais aussi quelques éclaircies. Jusque dimanche, les températures devraient être de l'ordre de 24 degrés dans le centre, elles ne seront plus que de 22 degrés lundi et 20 degrés mardi.
L'énorme avantage de Charles Michel: "Le MR aura un droit de veto sur chaque dossier" (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Charles Michel a fait son choix: il tentera, avec le chrétien démocrate flamand Kris Peeters, de former un gouvernement de droite. A savoir, associer les nationalistes de la N-VA aux chrétiens démocrates flamands du CD&V et aux libéraux flamands et francophones, à savoir l'Open VLD et le MR. Ce rebondissement est mal vécu par les autres partis francophones, qui y voient une trahison. "Comment le MR peut-il s'associer avec la N-VA? Comment peut-il nous faire ça, à nous, les francophones?", sont en substance les questionnements lancés au MR. Un grand risque électoral pour le MR Selon Jean-Benoit Pilet, le directeur du centre d'étude de la vie politique de l'Université libre de Bruxelles, le MR court un grand risque électoral: "A la moindre occasion, il va être pilonné par tous les partis francophone comme étant un traitre de la cause francophone, un vendu à la Flandre et en particulier à la N-VA, donc il y a un énorme risque électoral pour le MR", a-t-il indiqué au micro de Céline Hürner pour Bel RTL. Le MR pourra faire blocage sur tous les dossiers Mais il y a aussi des avantages indéniables: "L'avantage, est que d'une part, ce serait une coalition cohérente sur les questions socio-économiques et donc pourrait mettre en oeuvre une série de réformes importantes, considère M. Pilet. L'autre avantage, c'est que dès que le MR le décide il peut bloquer ce gouvernement car si les francophones ne sont plus du tout présents dans ce gouvernement, il tombe. Donc, quelque part, sur chaque dossier, le MR aura un droit de veto et il faudra qu'il joue là-dessus pour compenser l'image d'un parti qui est le seul parti francophone qui a accepté de gouverner avec la N-VA".
Formation fédérale - "La N-VA met totalement de côté la guérilla communautaire" (Michel) (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
La N-VA mettra "totalement de côté la guérilla communautaire" au cours des cinq prochaines années, a affirmé mercredi le formateur Charles Michel (MR) au micro de Matin Première (RTBF). C'est le "grand compromis" qui permet la formation d'une majorité dite "suédoise" avec trois partis flamands (N-VA, CD&V et Open Vld), a-t-il expliqué. Tout en refusant de négocier l'accord de majorité par médias interposés, M. Michel a mis en avant mercredi les grandes lignes du prochain programme gouvernemental. "La priorité absolue est de donner la capacité aux entreprises de défendre, d'augmenter l'emploi", a-t-il dit, citant ensuite la nécessité de faire baisser les coûts de l'énergie. Face aux craintes exprimées par les syndicats, M. Michel se déclare "farouchement déterminé à défendre notre système de protection sociale" et promet d'associer les partenaires sociaux. Il évoque néanmoins dès à présent la nécessité, que "chacun comprend" selon lui, de réformer les pensions dans un contexte de vieillissement de la population. Le formateur assure aussi que le futur gouvernement "ne remettra pas en cause le caractère automatique de l'indexation des salaires", ni ne limitera dans le temps les allocations de chômage. Il confirme par contre que la politique de redressement budgétaire engagée sous le précédent gouvernement sera poursuivie pour "l'ensemble du pays, pas seulement pour l'Etat fédéral". "Nous devrons avoir une concertation pour définir ensemble la stratégie budgétaire", souligne le formateur, en référence aux difficiles négociations attendues au comité de concertation entre un niveau fédéral penchant à droite et le sud du pays tourné à gauche. La conduite de ce programme socio-économique ne sera en tout cas pas gênée par des querelles communautaires, estime Charles Michel. C'est le "grand compromis" conclu avec la N-VA, qui mettra "totalement de côté la guérilla communautaire". "Le MR sera évidemment vigilant" sur ce point, assure-t-il. (Belga)
La justice paye (fort) cher pour accéder à ses propres jugements (publié le 23 Jul 2014) RTL, Belgique
Un rapport de la commission de modernisation de l'Ordre judiciaire plaide pour une banque de données ouverte des décisions judiciaires, alors que le SPJ Justice dépense 13,17 millions d'euros par an pour s'abonner à des revues juridiques qui offrent ce service, rapporte mercredi Le Soir. Plus fondamentalement, le rapport constate le "déficit démocratique" qu'engendre cette indisponibilité de la jurisprudence des cours et tribunaux: comment garantir l'accès pour tous à la justice si cette jurisprudence est inaccessible? Comment enseigner et pratiquer le droit si nul ne sait comment la justice se dit et se fait? , demande le dernier rapport de cette commission. A l'exception du Conseil d'État, de la Cour de Cassation et de la Cour constitutionnelle, qui mettent en ligne tout ou partie de leurs arrêts, la seule banque de données gratuite est le site Juridat, mais il est fort incomplet car alimenté sur base volontaire et donc de manière aléatoire. Une banque de données exhaustive, ouverte à tous, pourrait sans trop de difficulté être alimentée par les greffes des tribunaux, suggère la commission, qui propose aussi une renégociation des contrats d'édition, dans la mesure où l'État belge s'offre un accès payant à ce qui est, pour une partie substantielle, sa propre production intellectuelle. (Belga)


Quitter - Actualiser - Les 3 dernières news - Archives 24h - Jobs et emplois - Haut de page





Vos suggestions


Agenda Belinfos   © 2011-2014 Belinfos.be - Reproductions autorisées moyennant mention de la source.